Le C.A.S.C vous informe

ASSEMBLEE GENERALE DU 12 décembre 2017

Exercice 2016-2017


RAPPORT MORAL DU PRESIDENT


1 - ACTIVITES

    Comme pour les années précédentes, vous avez pu constater à la lecture des tableaux et commentaires précédents, que l’exercice 2016-2017 a été fort chargé.
Les activités se sont déroulées correctement, à la satisfaction des pratiquants et de leur encadrement.
Cependant la mise en place de ces activités avait été quelque peu difficile, étant donné les problèmes de salle rencontrés.
Heureusement, grâce à la bonne volonté de tous, les choses ont enfin pu s’arranger et les leçons tirées.
En effet les responsables concernés au niveau de la Mairie avaient pris l’engagement, au cours de réunions de concertation que nous avons eues en cours d’année, de confirmer aux associations les réservations de salles et les horaires correspondants dès le mois de juin.
Et effectivement en juillet 2017 nous avons pu finaliser la mise en place de nos activités de « groupe » pour la rentrée.
Je fais néanmoins la suggestion que les réservations de salle soient établies dans une convention unique et ce pour une durée de 3 ans.
Il est bien évident que s’il y a changement dans les activités (notamment pour les horaires), la convention ferait l’objet d’avenant.

En ce qui concerne la liste des activités proposées par le CASC, nous avons transféré dernièrement au Service des Sports, les activités consacrées à l’éveil des enfants à la gymnastique (Gym-jeux) et au badminton.
Nous souhaitons que ce changement se fasse dans la continuité, toujours au bénéfice des enfants et du plus grand nombre.
En revanche, avons élargi le périmètre de notre action par la création de 2 nouvelles activité, une de jonglage pour les plus grands, et une autre de « Danse Modern’Jazz ».

Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour donner des éclaircissements, si ce n’est pour faire une mise au point, sur le rôle du CASC.
En effet j’entends quelquefois des propos du type :
- A quoi sert le CASC ?
 ou bien
- le CASC fait concurrence à mon club, lequel fait partie d’une Fédération sportive.

Je dois dire que c’est surtout un problème de communication que l’on se doit d’améliorer.
Il faut dire et répéter que notre objectif a toujours été de faire l’éveil des tout jeunes aux activités sportives.
Nous leur faisons découvrir différents sports, ce qui leur permettra ensuite de faire un choix et de s’inscrire dans un club.
De plus nous faisons bénéficier les jeunes de tarifs compétitifs.
La gestion du CASC faite par des bénévoles doit certainement y être pour quelque chose.
Enfin il faut insister sur le fait que toutes ces activités sont encadrées par des professeurs et animateurs diplômés.

En ce qui concerne les SPECTACLES et DIVERSES MANIFESTATIONS, ils ont toujours été de qualité.
S’ils n’ont pas toujours eu le succès qu’ils méritaient, la Commission Animation cherche en permanence à améliorer l’information du public.
Nous remercions la Mairie pour les aides et prestations fournies par ses services.
Je rappelle que dans un souci de synergie, nous nous associons avec d’autres partenaires comme Marottes et Cie, l’ensemble vocal et instrumental Cantilège, et nous avons pu monter avec le Centre de Loisirs et la Maison de retraite de la Moline, un spectacle de carnaval qui a connu un très large succès.
Un grand merci à Sophie Lebecq et Annick Grimont pour leur collaboration si efficace.
Vous avez vu que nous renouvellerons cette opération au mois de février de l’année prochaine avec nos clowns Choupette et Cacahouète.

2 – GESTION FINANCIERE

    La gestion des comptes – je veux parler des recettes et des dépenses – est rigoureuse puisque c’est de l’argent public qui nous est accordé par le biais des subventions municipales.
Pour l’exercice 2016-2017 dont vous avez validé les comptes, c’est près de 2000 euros que nous allons redonner à la commune parce que nous n’avons pas consommé entièrement la subvention reçu au titre du personnel détaché.
Et pour l’exercice qui vient de démarrer, c’est bien sûr la totalité de la subvention reçue pour l’encadrement du Badminton qui sera reversée puisque l’activité a été transférée au Service des sports.
J’anticipe sur mes propos à venir, mais sachez dès à présent que nous avons confié la gestion des comptes de l’association à un professionnel pour l’exercice qui vient de démarrer.

3 – FONCTIONNEMENT – ORGANISATION

    J’ai dit année chargée au niveau des activités, mais ce fut surtout une année pleine et difficile aux plans du fonctionnement et de l’organisation.
Nous avons pu assurer cette charge grâce au dévouement des membres du Conseil d’administration – vous en avez sous les yeux la liste ainsi que les membres du Bureau.
Nous avons cherché également à améliorer l’organisation de nos manifestations culturelles avec la création l’année dernière d’une Commission spécialisée.
En ce qui concerne la course des Copines, c’est toujours notre ami Marc Moreau qui l’organise et la gère avec brio.
La liste des réunions statutaires vous est présentée.
Il faut y ajouter plusieurs réunions avec la Mairie (Messieurs Viart, Grosjean, Mme Jouault, Mr Vazquez, Mr Pignerol, Mme Mina El Rharbi, Mr Marc Didier) pour trouver une solution à la fin du détachement de personnel communal au 31 août 2017.

Je passe sous silence toutes les « petites » réunions informelles au sein du Bureau qui sont génératrices de temps passé, ainsi que les rendez-vous avec des agents municipaux ou des élus pour essayer de résoudre des problèmes ponctuels.

C’est vrai qu’avec la fin annoncé du détachement de personnel communal à partir du 1er septembre 2017, notre année a été largement occupée par nos réflexions et débats au sein même de notre Bureau et Conseil d’administration.
Mais c’est surtout au cours des réunions avec la Mairie que les échanges furent les plus animés, voire les plus vifs, mais les participants ont toujours cherché à envisager et à proposer des solutions satisfaisantes pour que l’association puisse poursuivre ses activités.
C’est vrai, les débats furent parfois rudes, d’autres préoccupations venant se greffer sur notre sujet : problèmes de locaux et d’horaires avec d’autres utilisateurs du gymnase, le stockage et la manipulation du matériel, l’entretien du gymnase.

Au final l’association ne bénéficie plus de personnel détaché – c’était le postulat de base auquel nous avions adhéré dès le début des discussions – mais la Ville nous a conservé l’équivalent en ressources financières de la valorisation du personnel détaché.
Nous avons donc reçu les fonds nécessaires pour pouvoir assurer la gestion de nos activités et le fonctionnement de l’association.
J’en remercie vivement Monsieur le Maire.

Mais si en théorie il n’y a pas de souci, en pratique c’est plus difficile de mettre en place une nouvelle organisation.
Tout d’abord nous développerons les prestations externes.
Ainsi la gestion comptable a été externalisée (il reste cependant du travail pour préparer la saisie et la comptabilisation des opérations), et nous cherchons à optimiser notre site internet dans 2 directions :
- les inscriptions des participants aux activités et le suivi des formalités, y compris le règlement des cotisations
- l’élaboration de Newsletters, à partir d’informations sur notre site, pour communiquer périodiquement et d’une manière plus automatique avec notre public potentiel, à savoir adhérents, pratiquants, sympathisants, personnalités.

Cependant, c’est sur les épaules des membres de notre Bureau et du Conseil d’Administration que repose notre charge administrative, mais c’est surtout sur l’engagement bénévole de notre Secrétaire Carla que je remercie infiniment au nom de tous.

Vous avez appris que notre ami Daniel Gailhard a démissionné de notre Conseil d’administration.
C’est une grande part du CASC qui s’en va avec lui, lui qui s’était si fortement impliqué depuis longtemps dans le développement des activités au service des jeunes.
Nous le remercions pour tout ce qu’il a fait et regretterons l’animateur et l’organisateur qu’il a toujours été.
Nous espérons toutefois que nous pourrons compter sur son aide et sa collaboration quand il s’agira d’animer des opérations en faveur des jeunes.

Pour conclure ce rapport, je voudrais apporter une note optimiste

L’exercice 2016-2017 et le nouveau qui a débuté en septembre, montrent que notre activité se maintient à un haut niveau, que notre groupe de bénévoles est déterminé et compétent, que le fonctionnement, en particulier avec les services de la Mairie, s’améliore fortement, même s’il est perfectible.
Je renouvelle mes remerciements à Mme Jouault qui participe activement à nos réunions et à nos manifestations, et à Mr Patrick Grosjean qui, en cas de difficultés, sait toujours faire des propositions pour avancer.

Mais c’est à nous principalement que revient la mission de nous adapter pour trouver de nouvelles modalités de fonctionnement et de collaboration.

      Je vous remercie de votre attention

Saint Julien les Villas le 12 décembre 2017